Témoignages

Témoignage de Thierry Mourlanne : traversée de la Russie sur la Selle Proust en 43 h et 10 500 km !

Quelques témoignages envoyés par nos clients utilisant les selles Proust :

Depuis qu’on s’est vu, j’ai déjà ‘prescrit’ votre selle à plusieurs cyclistes.  Je pense même publier un ‘case report’ dans une revue médicale sur Martine, que vous avez vue et qui est enchantée du résultat sur sa pudendalgie et son oedème…elle attend avec impatience la version compétition légère que vous lui avez promise. Avez-vous éventuellement d’autres cyclistes qui ont vu disparaître ou du moins diminuer leur oedème du périnée (bicyclist’s vulva)…on pourrait les grouper pour publier.

Pr Luc Bayens  gynécologue Head of the Department of Obstetrics and Gynecology  CHU Brugmann  Belgique

***********

Avec la selle Proust type Ventoux, deux 1200 non-stop type Paris-Brest-Paris réalisés cet été avec succès. c’est à dire dans le temps requis pour un BRM 1200, le HCH (Herentals – Cosne sur Loire – Herentals) qui accueillait 50 participants de 11 nationalités et le SBS (Super Brevet Scandinavia au Danemark, Suède et Norvège) avec 90 participants de 13 nationalités. Dire que je n’arrivais pas à dépasser 50 bornes sans douleur il n’y a pas si longtemps, franchement je suis content ! La selle a beaucoup intéressé les concurrents qui la découvraient, particulièrement les équipes américaines et japonaises avec qui j’ai pas mal roulé.
***********

 

Ici Laurent, gérant des magasins Vélonaute à Lyon; ce message pour vous dire qu’après 6 semaines d’essai de votre selle Proust (modèle Dolomite), à raison de mes trajets quotidiens (35Kms/jour), et d’une randonnée d’une semaine sur la route des vins d’Alsace cet été, j’ai adopté définitivement ma nouvelle selle 🙂 Je compte faire la promotion et la commercialisation de vos selles sur nos 3 magasins lyonnais et mettre une selle à l’essai pour la clientèle sur un vélo dans chacun des magasins.

***********

Je tenais à vous apporter mon témoignage suite au montage sur mon vtt scalpel 29 carbone d’une selle HAUTACAM. Souffrant d’une inflammation ganglionnaire dans la zone périnéale, je n’avais plus enfourché mon vélo depuis plus d’un an. J’ai donc repris les sentiers de montagne et je n’ai ressenti aucune gêne. Ayant parcouru les blogs je n’ai pas été étonné par le mouvement de la selle lors du pédalage, au contraire je trouve ça très performant; on sent que l’ensemble de l’énergie déployée est totalement transmise sur l’ensemble du mouvement. Malgré un arrêt de plus d’un an, je suis passé sur des sentiers en côte très prononcée avec un braquet plus gros ! Je ne pense pas, pour acquérir une selle Proust, qu’il faille attendre de souffrir d’une pathologie ! Je regrette vraiment de ne pas avoir connu votre gamme de selle avant!   

Raymond  Gap.

***********

J’ai attendu trois ou quatre jours avant de vous répondre afin d’essayer vraiment la selle et de pouvoir vous dire que j’en suis très contente. J’ai encore un peu de souci avec mes bras mais comme cela s’atténue de jour en jour, je pense que ce sera parfait avant longtemps. L’assise, en tout cas, est vraiment « géniale ».  Marie-Thé  Varanne

***********

Je possède une selle Hautacam depuis trois ans. Souffrant d’une hernie discale m’occasionnant régulièrement des douleurs sciatiques, je dois dire que j’apprécie hautement la mobilité de cette selle. Je viens de faire une semaine de vélo-camping en Bourgogne avec cette selle et je n’ai au aucun problème, ce qui, j’en suis quasi certain, n’aurait peut-être pas été le cas avec une selle fixe. Le pivotement de la selle me redonne une mobilité du bassin, mobilité que je sens bien avoir perdu depuis quelques années (on a plus 20 ans, j’ai 53 ans) et cette mobilité sans doute me préserve d’une contention anormale du nerf sciatique par l’hernie discale.  Bien à vous. Bernard Frippiat, Bruxelles

***********

 » En 2003 et à l’âge de 60 ans, après 30 ans et environ 150 000 km sur une selle normale avec bec, j’ai développé progressivement un gros kyste au périnée. Comme il me gênait de plus en plus, mon urologue l’a opéré et m’a enlevé 60 grammes de masse fibreuse non cancéreuse. Ensuite, l’allergie se développait à nouveau avec la demi-douzaine de selles à bec différentes que j’ai achetées pour éviter une autre opération. J’allais abandonner le vélo lorsque j’ai vu un autre cycliste avec une selle Proust. J’en ai acheté et essayé une. Depuis j’ai dû rouler environ 100 000 km. Pas de kyste, pas de problème. Je suis redevenu un cycliste heureux grâce aux selles de Daniel Proust. J’en ai une sur chacun de mes deux vélos de route et un sur le VTT. En tout j’en ai acheté quatre en dix ans.

Un grand merci à DP car sans lui j’aurais dû abandonner le vélo. Maintenant, à 70 ans, je suis encore en pleine forme: 67kg pour 1m73. Grand gourmand, je mange parfois beaucoup et déguste des grands crus de Bourgogne et du Bordelais. Sans les selles DP, je serais devenu ventripotent et serais probablement à la merci d’un AVC ou d’un problème cardiaque. Un énorme MERCI d’un cycliste reconnaissant . Tristan

***********

L’an passé, à la SF de Niort, vous aviez installé une selle Proust sur le vélo route de ma compagne; depuis quelques années, elle avait des difficultés à supporter les selles de vélo. Nous en avions essayé plusieurs, sans résultats convaincants. A Niort, nous avons saisi l’opportunité et pris une selle de chez vous; le résultat a été confondant; dès la première utilisation, plus de problèmes; et c’est toujours ainsi depuis un an de pratique! A mon tour de prendre votre selle.  Pierre BERNARD

***********

Bonjour j’ai acheté une selle Perthus par l’intermédiaire d’un collègue de club j’en suis très content car avant je n’arrivais plus à m’assoir sur ma selle à partir de 80km dorénavant je fais des sorties de 200 à 300km sans aucun problème mais j’ai un petit souci la mousse s’est écrasée ce qui durci la surface de la selle.  Gilles

***********

Voilà plus d’un an que j’utilise votre selle et j’en suis toujours autant « fan ». J’ai récemment commandé un couvre-selle et je suis vraiment étonné par le gain de confort qu’apporte ce complément pourtant très peu épais. Vous avez eu une excellente idée de concevoir cet accessoire qui permet d’appuyer son vélo contre un arbre ou un mur sans avoir peur d’abîmer le revêtement de la selle. Un ami, lassé des douleurs occasionnées par sa selle, a testé la mienne lors de notre dernière sortie : il semble convaincu, je pense qu’il ne va tarder à vous en commander une… Pascal

***********

j’ai découvert la selle Proust grâce au livre guide du voyage à vélo. A cette époque il se trouve que j’avais mal au dos et que j’avais eu un kyste quelques mois plus tôt. Celui -ci était dû au frottement de l’aine sur la selle. J’ai essayé « au cas où » cette selle et j’ai été convaincue! Cela fait maintenant 6 ans que je l’ai je n’ai plus jamais eu aucun problème « médical ». Ce que je n’avais pas prévu comme autre avantage de cette selle c’est que désormais je n’use plus mes pantalons (je pratique le vélo tous les jours pour me rendre à mon travail) et aussi lors de voyage en vélo ce fut l’occasion de rencontrer des gens autour de cette selle qui parait bizarre quand on ne la connait pas!  Ariane

***********

Bonjour, pour ma première sortie aujourd’hui le caoutchouc de devant sur la selle s’est cassé. Comment faire pour vous renvoyer la selle.  Jean Michel

***********

Quelques mots pour vous dire que je n’ai plus de douleurs, que ce soit en roulant ou après une sortie vélo, depuis que j’utilise la selle DP Dolomite. 1ère sortie 55kms: réglage un peu trop haut car douleurs aux ischions. Selle abaissée de 1 cm à l’issue.3 sorties suivantes (65, 90 et 80kms) plus de douleurs.  Je tiens à vous remercier chaleureusement car j’ai enfin trouvé la selle qui me convient. Jean-Jacques

***********

J’ai reçu ma selle vendredi 08 mars. Je l’ai testée ce weekend end mais malheureusement elle ne convient pas car appuie toujours sur une zone sensible. Je souhaiterai vous retourner le produit et je vous remercie de m’indiquer la marche à suivre. Sébastien

***********

Hypertrophie prostatique, troubles mictionnels importants et persistants, fuites incontrôlables.

Adénome important, le diagnostic étant posé, décision.

« Résection endoscopique prostatique ».

En cours d’intervention : Cathétérisme difficile de l’urètre très étroit, accompagné de lésions muqueuses urétrales.

Ablation de la sonde 10 jours après l’intervention. Dans les cinq jours qui suivent, rétention et prostatite aigue.

Pose d’un cathéter sus pubien, sténose complète de l’urètre postérieur ne permettant pas le cathétérisme sans anesthésie.

Sevrage de la sonde vésical en place après six semaines pour sténose urétrale avec cathétérisme difficile. Problème cicatriciel urétral au niveau de la sténose ancienne, surveillance de la cicatrisation par calibrage Nombreuses dilatations de mars à juin.

Reprise des activités vélo dès Avril 2005 :

Bonjour les dégâts ! Et de plus, compte tenu de l’aspect clinique de l’intervention, il m’est vivement recommandé d’éviter de faire du vélo, surtout à haute dose !

***********

J’avais acheté pour le passager de mon tandem une selle PROUST en 2003. Je me suis empressé de la mettre dès la reprise sur mon cadre acier. Quelques petits problèmes de réglage au départ ; Après cinq à six sorties plus que timides, j’ai pu rouler sans douleur ou gène de quelque nature qu’il soit. J’ai équipé les trois vélos avec des selles Proust ET DEPUIS J’AI FAIS PLUS DE 60.OOO Kms. J’ai retrouvé de bonnes sensations et mon potentiel habituel en fin d’année 2005 après avoir fait 6000Kms Randos à thèmes : Lubéron, Jura, Cévennes.

***********

Je suis suivi médicalement pour contrôler les conséquences de cette intervention compliquée, et, si ce n’est pas sans problème pour l’adénome et la prostate. A l’usage, avec la selle Proust, je n’ai eu aucune complication d’origine urétrale depuis L’intervention. Les 120.000 sont bouclés. Que du bonheur !  Franckaert  Gustave

***********

Je profite pour vous dire que je suis très satisfait de la selle PROUST, que je vous ai acheté en août 2010 à la semaine fédérale FFCT de Verdun. Depuis cette date, la selle a beaucoup voyagé, environ 20 000 km, en France et quelques pays d’Europe. Quand je change de vélo, je change la selle de vélo. Sur route, je ne roule plus qu’avec la selle PROUST; seul le vélo de ville a une selle avec bec de selle. Bref, je suis satisfait du matériel, et vous en félicite. Victor SION.
***********

Bonjour, en août j’ai acheté une selle proust (Dolomite) parce que j’avais des problèmes de sièges à cause d’un lymphoedème. J’ai monté la selle sur mon VTT maintenant et je suis vraiment très contente parce que je n’ai plus de mal quand je roule mon vélo. J’aime bien de monté la selle aussi sur mon vélo de route, mais c’est un  ‘trek madone’ et c’est une tige de selle spéciale. Anne, cycliste Belge professionnelle.

***********

Je roule avec une selle Proust depuis près de 8 ans et j’en suis très content. Je viens de la pousser à ses limites l’été dernier puisque j’ai participé au plus long brevet jamais homologué par les Randonneurs Mondiaux et que je l’ai réussi sans avoir mal aux fesses (juste un peu le 3ème jour pour être honnête). 3000 km en 10 jours du Nord au Sud de la Russie.   Thierry Mourlane

***********

Je n’ai pas (encore) gagné de course sur la selle Proust mais ma fin de saison a été bonne et mes Pb sont résolus à près de 100%. Sylvain Abadie Coureur cycliste.

***********

Comme triatlète Belge j’ai par hazard vu la Selle Proust dans un revue pendant les vacances en France. Parce que j’avais toujours un sentiment inconfortable avec les autres selles. J’ai décidé d’essayer la Selle Proust. Après quelques excursions d’entrainement en vélo, avec un peu d’ajustements en route, j’ai appris par l’expérience que dans l’avenir je voudrais jamais échanger ma Selle Proust pour une selle conservative.

Jiri Debeule

***********

Je reviens d’un voyage à vélo de 4456 km avec ma famille.

J’ai pris le risque de partir avec la selle Proust et je ne le regrette pas !!!!

Alors que mon marchand de vélo m’appelait « Mr Proust » avec un sourire en coin, ce qui n’avait pas le don de me rassurer, j’ai moins « souffert » sur 4000 km que l’année passée sur 300 !!!

Je ne comprends pas comment elle n’est pas plus représentée en Belgique…

J’avais juste envie de vous donner un petit feed-back.  J’avais été parfaitement conseillé par téléphone au moment de choisir le modèle.

Cordialement,

Emmanuel Everarts

***********

Les selles Proust voyagent ! Et elles le font de la plus belle des façons. Très confortables pour un voyage au long cours (je suis parti 2 ans et demi). Moi qui aime les rencontres, ce fut un des vecteurs majeurs de celles ci, attirant d’emblée la sympathie et l’ouverture des peuples croisés. Je n’ai pas souvenir d’être passé dans un seul pays où la selle Proust n’eut pas connu son heure de gloire, ne m’ait pas ouvert certaines portes. Jitencha, mon vélo, en était même jaloux par moment.

Un grand merci pour ce bel outils de voyage qu’est la selle Proust.

Nicolas Ternisien, du Japon en France, par l’Asie du Sud Est.
***********

Je vous adresse un petit message pour vous livrer un petit bilan après

l’utilisation de la selle Perthus, au bout d’une année.

Je ne la quitte plus et le plaisir à m’asseoir dessus est

aussi important que la curiosité que cette selle suscite autour de

moi !!! Je ne compte plus les fois où je dois expliquer pourquoi ma

selle bouge, pourquoi il n’y a pas de bec, comment il faut la régler,  etc….

Vraiment cette selle fait sensation et commence à intriguer au point

que j’espère faire des émules !

Fabien.

***********

Je suis particulièrement satisfait des selles Proust. Les deux modèles  que j’utilise m’ont permis de renouer avec le vélo après une névralgie pudendale. Pendant 1 an, j’ai mis tous mes espoirs dans cette selle.

Maintenant je l’utilise avec bonheur. J’ai donc décidé d’équiper mes différents vélo de la même façon.

Merci  et encore Bravo

Pierre, La Ravoire.

***********

Depuis que j’ai repris le vélo, en 2005, j’ai équipé mon vélo de différentes selles, car je souffrais systématiquement.

Des brûlures, irritations, au niveau de l’entrejambe. Il est vrai que je suis un petit gabarit : 1m55.

En 2008, je me suis blessée avec fracture de la 1ère lombaire, ce qui est venu rajouter d’autres douleurs.

J’ai fini par me lancer et j’ai acheté une selle Proust en août 2009. Dès la première sortie, il y a eu une nette différence: d’abord, je n’avais plus de brûlures, et j’avais plus de puissance.

Toutefois, les douleurs s’étaient déplacées : plus de brûlures, certes ! Toutefois les ischions étaient devenus très sensibles, ce que je n’avais pas du tout auparavant.

Après une lecture de conseils techniques dans la revue « Cyclotourisme », mon mari a changé l’ensemble plateaux/manivelles, pour passer de longueur de manivelles de 170cm à 160cm.

Et là ! Miracle. Plus aucunes douleurs. Je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi à l’aise, sur mon vélo. Je dirais même que rouler améliore l’état de mon dos.

Encore merci et avec mes plus cordiales salutations.

Ginette.

***********

J’ai bien reçu ma selle Dolomite 3.2 samedi midi, je ne l’attendais pas avant lundi! très bonne surprise.

J’ai pu faire une première petite sortie de test aujourd’hui sur 42 km, au début le mouvement oscillant surprend un peu mais après quelques kilomètres c’est agréable.

De tout l’après-midi je n’ai pas eu du tout mal au ischions, aucun point de compressions, ni les jambes endolories, bref du bonheur! pour ce qui est des côtes ( monté d’un petit col a 1010 m) c’est vraiment super plus besoin de se mettre en danseuse effectivement, on a l’impression d’être bien plus puissant!  j’ai hâte de refaire une sortie plus longue.

La prochaine fois j’essayerai peut être de toucher un peu le réglage de recul juste pour « voir ».

Merci pour cette super selle !

M. Dupuis.

***********

…Pendant 40 années j’ai fait du vélo avec des blessures à la selle, sans en trouver la cause. Mauvaise position, bec de selle, il m’était impossible de rouler 2 jours de suite sans blessure.

Depuis 4 ans j’ai adopté la selle Proust sur route et en vtt.

Un incroyable confort, une bien meilleure position,plus de puissance et plus jamais de blessure.

J’ai  enfin découvert cette année la cause de mes problèmes.

Après chaque sortie, j’ai pu constater un creux dans la partie gauche de ma selle suite à un ischion plus prononcé,cette différence est compensée par le mouvement oscillant de la selle.

G. Lemaitre, St Avé.

***********

…Selle bien reçue ce samedi matin ! parfait merci

essais ce dimanche: 80km , excellentes sensations ! pas la moindre douleur , on fait plus corps  avec la machine et l’on gagne en puissance. Félicitations pour votre invention , vous méritez bien votre médaille d’or !

A. Corgier.

***********

De la part de M. RAYNAUD Claude, Carcassonne

Après mon arrivée de vacances, je vous fais part de mes commentaires sur la selle PROUST :

– enchanté depuis 3 ans

– plus de problème au niveau de la prostate

– plus de problème de dos

– très bon équilibre surtout en VTT

4 collègues de club dont 2 médecins en ont acheté une  et en sont enchantés

si quelqu’un désire davantage de précision, il peut me téléphoner au

06 07 45 31 76

OU

04 68 25 44 7

***********

Je reviens vers vous pour vous dire toute ma satisfaction depuis l’achat de ma selle Proust Hautacam, achetée juste avant de partir en randonnée cycliste cet été. Je craignais le désagrément d’avoir à m’adapter à cette nouvelle ergonomie, il n’en fut rien. Aussitôt assise sur ma selle, j’ai ressenti le confort de l’assise et la liberté de mouvement au niveau du bassin. J’attendais naturellement une amélioration par rapport aux selles que j’avais connues avant, mais je n’en espérais pas tant. Je n’ai été gênée à aucun moment. Même dans les situations les plus inconfortables, comme ces longues montées qui précèdent le franchissement d’un col, j’ai été là encore agréablement surprise : j’avais l’impression de grimper assise dans un fauteuil. Mieux, l’effort musculaire me semblait « aidé » et « accompagné » par ma selle. Là où, auparavant, il aurait fallu me mettre en danseuse, le mouvement libre de ma selle me permettait d’appuyer sur mes pédales tout en restant assise. Pour moi, la selle Proust est une véritable révolution et un réel soulagement, un véritable outil de liberté. Je ne regrette qu’une chose : ne pas l’avoir achetée avant. Merci encore pour cette belle innovation.

L. Lebourdais, Fontenay-aux-Roses.

***********

Sans votre selle je ne pourrai pas faire de velo avec une névralgie pudendale. Je parle de votre site le plus souvent possible lorsque je rencontre des malades comme moi. Ils ne sont pas souvent au courant de votre site.

Encore merci

B. Schaack.

***********
Mes premières impressions sur un modeste circuit de 50 km étaient très favorables. Les points positifs: confort, pédalage naturel et souple et bien sûr disparition fameux mal  »au cul » de retour à la maison.
Sur les deux circuits (en tout 225km), le confort de la selle n’a jamais été pris en défaut: lorsque l’on descend du vélo, on sent vraiment la différence avec une selle classique.  Aucune douleur, aucun engourdissement (je précise que j’ai 29 ans et que je n’ai aucune pathologie déclarée nécessitant habituellement l’usage d’une selle Proust). Bref après 130 km : le pur bonheur! Toutes les sensations concernant le pédalage ont été confirmées.
L’oscillation de la selle est vite oubliée. On ne glisse pas en avant, on n’est pas non plus déporté latéralement en descente dans les virages!  Bref, le pilotage du vélo est identique : l’équilibre du vélo n’est pas remis en question. J’ai pris de bonnes descentes, dont une bien technique, et je ne me suis jamais senti en perte d’équilibre.
Pour les fans du light, il y a un modèle à coque et assise en carbone (Ventoux) du plus bel effet.
Damien.

***********

Je ne taris plus d’éloge pour ce produit que je qualifierais de miracle. Mes compétences en anatomie ne m’autorisent pas à porter un argumentaire médical, néanmoins, alors que nous avons parcouru 950 km lors de cette semaine fédérale à Périgueux, aucune blessure des fesses, aucune douleur, n’est apparue pendant toute cette semaine pourtant très active.
Mon épouse est vraiment subjuguée par un tel résultat qui lui rend notre pratique du tandem bien plus agréable qu’avant.
Merci pour vos efforts de recherche et votre concept tout à fait révolutionnaire, innovant et tellement confortable.

F. Villain, St Denis.

**********
J’ai fait mon premier essai de selle Proust aujourd’hui. Impression : super. Je n’ai eu aucun problème d’adaptation malgré mon grand âge (54 ans). Le corps se place de façon naturelle dans les courbes ou les descentes. Quand on force, on sent bien les mouvements de rotation qui donnent une impression de mieux faire corps avec le vélo et aussi une efficacité supérieure. Je n’ai pas souvent éprouvé le besoin de me mettre en danseuse sur le parcours d’aujourd’hui.  J’ai même fait des tests de zig-zag, des manoeuvres rapides d’évitements d’obstacles pour voir le comportement et l’équilibre : rien à signaler, pas de problème.
En temps normal sur cette distance, j’ai quelques raideurs dans  le bas du dos qui m’obligent à me mettre debout sur les pédales de temps en temps et à me cambrer pour soulager les muscles. Aujourd’hui, rien, aucune raideur dans le bas du dos. De plus la moyenne des battements cardiaques a été inférieure à ce qu’elle est normalement dans ces conditions.
Je suis donc très satisfait de cette acquisition ….
Mr Roch Giusti, Montbonnot.

***********

Fin 2007 j’ai reçu la 3.2 et je l’ai montée sur mon home-trainer, dont je me sers pratiquement tous les jours, automne comme hiver.

Je peux vous confirmer que l’irritation d’entrejambes, des parties génitales, qui m’avait causé bcp de problèmes avant, a totalement disparu, ce qui m’arrange bien!

Seul regret: j’aurais dû l’acheter il y a longtemps……

Sportivement,

P. Ligtvoet, Pays-Bas.

***********
Je souhaitais vous faire part de l’epilogue de mon cas qui pourrait peut être vous intéresser.
J’ai acheté votre selle début Mars cette année (une visite chez le professeur AMARENCO avait révélé une atteinte des nerfs pudentaux suite traumatisme cyclisme intensif). J’ai continué de rouler normalement pour un retraité du vélo (100km/semaine). Au fur et a mesure des semaines, tous les symptômes ressentis (douleurs, problèmes fonctionnels divers,….) se sont progressivement résorbés et ont totalement disparus aujourd’hui. Merci encore de votre aide.

P. Brunet, Issy les Moulineaux.

**********

Elle est géniale. J’ai repris le VTT et plus de douleur à la prostate! Je ne pensais pas que ça marcherait à ce point je l’avoue. Aucune pression sur la prostate et pas de choc. Le mouvement de la selle et très agréable bien que surprenant au début. Beaucoup plus de confort dans les cotes. C’est vrai qu’on a moins tendance à se mettre en danseuse. Les 2 premières sortie j’avais un peu mal au fessiers mais après plus de problèmes. Par contre je m’y suis fait tout de suite. Pas de sensation de glisser vers l’avant…bizarre cette affaire de glissade d’ailleurs..
Vous m’avez permis de repratiquer mon sport favori. Un grand merci à vous!
En tout cas je me priverais pas de vous faire de la pub.
D. Pierron.

***********
J’ai essayé pour la première fois la selle Proust sur un sortie de 2 heures, circuit vallonné, je précise que tout ce que j’ai pu lire et qui par moment aurait eu tendance à me décourager pour l’achat de cette selle est faux. Très léger changement de position (un peu plus d’appui sur les avant bras), aucun problème de directibilité du vélo, pas de glisse vers l’avant. Tout ce que m’a expliqué Mr Proust au cours de nos entretiens téléphoniques s’est révélé exact, aucune compression au niveau du périnée, aucune douleur après la sortie, la selle bouge en fonction du pédalage, cela ne m’a posé aucun problème, je ne faisais plus de vélo depuis 2 mois et pensais abandonner (25 ans de competition), je revis, j’ai montré cette selle à mon Urologue qui a été très intéressé par ce concept. Merci Mr Proust pour votre amabilité et votre professionnalisme.

D. Aknouche.

***********

J’aurai dû arrêter les compétitions en ultratriathlon en 1996, car j’avais des problèmes à tenir les distances à vélo, sans avoir des ennuis aux niveaux de ma selle traditionnelle. Mais depuis 1997, j’utilise la selle proust. Donc, plus de problème aux niveaux des genoux, du périnée et bien d’autres choses encore. J’ai gagné le décatriathlon en 1998, 38km natation, 1800km à vélo et 422 km en course. Par bonheur, je pratique toujours l’ultratriathlon, ma dernière compétition date de novembre 2004, c’était le championnat du monde du décatriathlon à Hawaii, et j’ai terminé 4eme.

Actuellement, je me prépare pour une nouvelle saison d’ultratriathlon, la première compétition aura lieu en Equateur dans 2 semaines, mais les distances seront plus petites, 7.6km. 360km . 84km. Pour ceux qui désirent connaître le genre de compétitions que je fais dans la saison, vous trouverez ces renseignements dans mon site ( très basique, je ne prends pas le temps pour faire mieux ). J’utilise aussi la selle proust sur mon VTC, tous les jours pour aller travailler, et pour me déplacer pour faire toutes sortes de démarches.
Guy Rossi.

***********

Le vélo en aluminium poli est ma monture de prédilection pour la pratique du VTT, discipline que je pratique en loisir, (que ce soit en sortie à la journée ou bien en raid itinérant) ainsi que
professionnellement (Je suis formateur à Sospel pour les candidats au brevet d’état des activités du cyclisme). Les photos en situation ont été prises lors d’un raid Sisteron-Nice ainsi qu’un autre en pays Cathare effectués en 2007.
J’apprécie votre selle pour plusieurs raisons: la première est bien sur que je ne ressent plus le
phénomène de compression et d’engourdissement que j’avais avec mes autres selles. Ensuite, la position inclinée et avancée de la selle (les rails sont plus courts et la selle se retrouve donc plus avancée que les modèles classiques) favorise le pédalage en montée sur terrain très accidenté et permet de passer plus de puissance sur les pédales (une ou deux dents en moins).
Pour conclure, j’ai équipé tous mes vélos avec vos selles car en plus de leur confort, elles apportent un look sympa et original. »

J.M. Tavignot, Nice.

***********

J\’ai la ventoux depuis 2 mois. Depuis 5 ans, je suis suivi pour des taux de PSA toujours supérieurs à 7/8, donc biopsies etc…(le PSA est l\’indicateur du cancer de la prostate). Mon dernier contrôle donne à PSA à 5 légérement à la limite qui est de 4 pour la 1ère fois et ce grâce à votre selle. Mon urologue a admis qu’une pression permanente sur les zones molles par une selle classique influait sur des données morphologiques et pouvait engendrer certaines pathologies (prostatite…). Voici mon témoignage. Quand c’est bien il faut le dire et vous pouvez vous en servir.

D. Le Floc’h, 53ans.

***********

Si j’ai choisi de tester ce matériel c’est pour une seule raison, j’étais à la recherche de quelque chose qui pourrait solutionner mes problèmes lombaires ( hernie discale L3 – L4), douleurs que intervenaient souvent après 50 à 60 kilomètres.

Les témoignages très positifs de différents utilisateurs alliés aux études biodynamiques assez pointues réalisées m’ont convaincu de faire le pas. L’adaptation, si elle a été un peu longue notamment pour ce qui concerne la maîtrise de la machine, elle s’est révélée très efficace.

En effet, mes problèmes lombaires ont quasiment disparus, d’autre part j’éprouve de réelles sensations d’efficacité dans les côtes et faux plats qui ne nécessitent pas d’adapter la position en danseuse. C’est donc avec un enthousiasme très sincère que je recommande cette selle à tous ceux qui me questionnent à son sujet. N’hésitez pas à utiliser mon témoignage, c’est pour la cause sportive et la santé publique.

R.Bainvel.

***********

La sensation au pédalage est extraordinaire, je n’ai plus cette sensation de dos bloqué  que l’on ressent sur une selle normale, je peux accompagner mon mouvement. Sur mon vtt j’ai toujours une selle classique mais  lors des quelques sorties que j’ai effectuées cet hiver, je ressens cette gêne qui revient aux mollet.

Alors cerise sur le gâteau, les testicules. mon dieux quel plaisir de ne plus avoir mal. L’accoutumance à la selle proust pour le point d’appui sur les ischions se fait  franchement assez rapidement.

Pourquoi n’ai je pas acheter une de vos selle pour mon vtt, simplement parce que je ne sais pas si je vais le garder (on vieilli 45 ans)

Maintenant si vous voulez une explication disons plus médicale, faites le moi savoir je contacterais mon médecin  pour qu’il vous fasse parvenir un mail.

Je recommande toujours votre produit et je déplore que ce concept ne sois pas plus répandu.

R. Schoonbroodt.

***********
Une chose est sûre, après 2 ans de vélo en compétition, j’ ai eue une compression bilatérale des deux nerfs honteux (syndrome d’ALCOCK), dûe, à la compression entre les ischions et la selle dont je tairais le nom, selle très légère et très étroite. Après une opération de décompression, seule, la selle Proust m’a permise de reprendre mon sport. j’ ai fais des milliers de km, avec celle-ci, et je peux assurer, que la selle, bien que mobile, n’altère en aucune façon les performances, et maintenant, je ne pourrais plus m’en passer.Une chose est évidente, il faut un certain nombre de km pour s’ y adapter, car les appuis ne sont plus les mêmes, et au début on a l’ impression de ne pas rouler en ligne, mais au bout de 4 ou 5 sorties, on trouve de nouvelles sensations, notamment le fait de monter les côtes sans avoir besoin de se mettre en danseuse.La selle dans sa version allégée, en carbone, est trés lègère, et au niveau du look, est à mon sens aussi esthétique qu’ un modèle traditionnel, mais là, tout est affaire de goût.Bref, sans la selle de monsieur Proust, je n’ aurai jamais pu reprendre mon sport favori.Ce que je regrette, c’est d’avoir attendu de souffrir de cette compression des nerfs Honteux, avant de penser à tester cette selle. »